En 1996, M.E Leclerc décide de supprimer les sacs plastique. Le 1er janvier 2016, les sacs plastique à usage unique devaient être interdits. 20 ans auront été nécessaires pour qu’une loi impose à l’ensemble des commerçants cette initiative, dont l’origine fut l’amour de la mer. Et surtout le coup de gueule d’Antoine, lors d’une émission télévisée, et des chiffres qu’il annonce : les sacs qui flottent sur les océans du monde mettent 200 ans pour se dégrader ! Alors M.E. Leclerc décide de proposer des sacs consignés, recyclables, remboursables et échangeables à vie.
Le monde de la mer se mobilise, et Philip Plisson met à disposition gratuitement ses photos pour illustrer les campagnes de pub.
La campagne est risquée, culottée, mais un an après, 85% des clients des centres Leclerc réutilisaient leur sac, et près de 4000 tonnes de plastique ont été économisées, rien que pour l’enseigne E.Leclerc.
Le combat n’est pas terminé…
Extrait de « De quoi je me M.E.L. » – Déc. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *